D  I  A  N  A     R  O  S  S
A VOICE - A CAREER - A ROLE MODEL - A DIVA - A MOTHER - A SUCCESS 
  Encyclopedic Timeline  
  Discography  
  TVgraphy  
  Magazines, Books...  
      Diana Ross est incontestablement une des artistes ayant eu le plus de succès au 20ème siècle. En tant que chanteuse du groupe « The Supremes », elle a totalisé aux USA douze titres classés n°1 en l’espace de six ans (de 1964 à 1969) et n’était devancée que par les Beatles dans les années 60. Six autres n°1 sont venus couronner sa carrière solo, c’est sans dire qu’il y en a beaucoup plus si on prend en compte les charts du monde entier. Sa présence dans les charts a été quasiment ininterrompue pendant près de 40 ans ce qui fait d’elle une figure majeure de la musique pop internationale ; sa voix, sa beauté et son sens inné de la mode sont ses marques de fabrique, sa signature. Diana Ross a été récompensée du prix de l’artiste pop féminin ayant eu le plus de succès de tous les temps au Guinness Book des Records en 1993 et est depuis la récipiendaire des récompenses les plus prestigieuses, tant de l’industrie musicale américaine que de la société civile américaine.

     
« Go For Your Dreams » (Réalisez vos rêves) est une phrase qu’elle lance fréquemment durant ses concerts et qu’elle s’est probablement appliquée à elle-même. Elle avait des rêves, et a certainement mis tout son talent en œuvre pour les réaliser. Fréquemment critiquée pour être une femme de forte volonté, et même haït pour cela, elle est maintenant reconnue comme étant un modèle par beaucoup d’artistes afro-américaines et de célébrités. Avec les Supremes, elle a contribué à réduire les barrières tant de couleur que sociales, grâce à leurs nombreux succès interraciaux (cross over hits) et également par leurs très fréquentes apparitions télévisuelles dans les années 60. [Deux exemples spécifiques historiquement documentés me viennent à l’esprit pour illustrer ce contexte : le premier, le 28 juin 1965, où le simple fait que les Supremes chantent entourées d’un public mixte, de noirs et de blancs, durant l’émission « It’s What’s Happening Baby ! », a causé un grand tumulte parmi les politiciens. Le second où, lors d’un show télé avec les Temptations, elles furent l'une des premières artistes noires à avoir un show entier en prime time sur une chaîne de télé nationale : « Diana Ross and the Supremes with the Temptations TCB Special » et cela n’est arrivé que le 9 décembre 1968 !] 

      Les critiques musicaux tendent à encenser principalement ce que j’appellerai des artistes « trois en un » (des auteurs-compositeurs-interprètes) ou des artistes plus « rock » et, de mon point de vu, Diana Ross n’étant principalement « qu’une » interprète, ne se voit pas toujours accorder le crédit qui lui est dû. Elle a un talent incomparable pour adapter et interpréter une chanson. C’est une des meilleures dans le domaine de la musique pop-soul contemporaine. Sa voix est bien sûr unique, captivante. 

      « Go For Your Dreams »
tente de rendre hommage à cette incroyable artiste en exposant les différents aspects de sa carrière de la manière la plus exhaustive et détaillée possible avec notamment :  

- une discographie, dont la partie dédiée aux 45 tours comble des lacunes malheureusement communes aux autres sites web, proposera, quand elle sera achevée, quelques 1000 45 tours et EP, la plupart avec pochette photo (dont je pense certaines que vous n’avez jamais vu avant… et même un 78 tours !) ; et dont la partie dédiée aux albums est complétée de titres et d'albums inédits (plus d’informations dans l’introduction du menu « discography »). 

- une TVgraphie illustrée ne comprenant pas seulement les shows télé diffusés sur les chaînes nationales américaines mais également des émissions de chaînes locales et internationales. 

- une chronologie quasi encyclopédique qui recense la plupart des événements liés à la carrière de Diana Ross (plus de détail concernant l’établissement de cette chronologie dans le menu « Timeline – introduction »). 

      Compiler et organiser toutes ces données prend énormément de temps et certaines parties de ce site sont toujours en travaux. Pour citer Diana Ross lors de son célèbre concert à Central Park en 1983 : « it took me a lifetime to get here » (ça m’a pris la vie entière pour atteindre ce but) et je n’en suis qu’au début. Alors, soyez patient et revenez souvent consulter les mises-à-jour. Moi, je réalise mon rêve (I go for my dream). 
 

                                                                                     Laurent  

Copyright © 2018-2020 - Reproduction interdite - Textes & webdesign : Laurent Bendelé